Activités‎ > ‎Les soirées‎ > ‎

Improvisateur

LE ROLE D'IMPROVISATEUR


A chaque réunion, tous les membres doivent prendre la parole. 
La session des improvisations garantit cette règle, en donnant 1 à 2 minutes pour improviser.

Le Meneur des Improvisations énonce un sujet à tout le public, puis appelle un Improvisateur.
L’Evaluateur des Improvisations propose une évaluation pour chaque improvisation.

Le rôle d’Improvisateur suit les règles communes à tous les rôles : connaître les objectifs et les préparer, intervenir en public et faire valider le rôle par écrit dans le manuel de leader.

Les objectifs de l'improvisation

Ils sont prévus dans les concours, et triés ci-dessous par ordre d’importance :
- Le contenu est essentiel : la réponse doit être structurée, avec une introduction, un corps et une conclusion. Elle est renforcée par des exemples, des évocations imagées, des faits.
- L'impact sur le public : il s’agit de créer l’intérêt et l’émotion du public. Soit une réponse claire (l'intention est d’informer, d'amuser, de persuader, etc...), liée au sujet et cohérente.
- La gestuelle renforce la communication :  les arguments sont appuyés par des gestes ou par le visage.
- La voix porte le message : elle varie pour souligner le propos, en rythme ou en volume. Elle est claire et articulée.
- Le langage favorise la compréhension : il doit être adapté au sujet 

Un nouveau membre débute par les objectifs de contenu et d’impact, à son rythme.

Les règles de l'improvisation

En concours le sujet est lu 2 fois.
En réunion il est répété s’il est mal entendu ou mal compris, sans que ce soit obligatoire : le public est attentif à tous les sujets. 
L’ordre d’appel des improvisateurs est imprévisible, chacun est prêt à chaque sujet énoncé. 

L’improvisation dure de 1 à 2 minutes, avec disqualification en concours après 2 min 30.
Au début une réflexion en silence dure au plus 30 secondes, non comptées par le Chronométreur.

Comme le thème des sujets est commun, un élément d’une improvisation précédente aide à créer du contenu.

La préparation de l'improvisation hors réunion :
- Cherchez des sujets variés que vous proposeriez pour improviser… et réfléchissez comment vous traiteriez ces sujets.
- Prenez au hasard un mot, une expression, un proverbe, un objet, une notion abstraite et parlez à ce sujet pendant 1 à 2 minutes.

Avant la réunion

Le rôle d'Improvisateur est proposé dans la planification des réunions, gérée par le Vice-Président à la Formation.
Lisez l’introduction au manuel "Devenir un leader", puis le premier projet et estimez vos compétences d’écoute page 10.

Pendant l'apéritif d'accueil

Si vous n’êtes pas déjà inscrit, contactez le Meneur des Improvisations pour être volontaire. 
Demandez à l’Evaluateur des Improvisations de remplir votre projet 1, page 12. Vous lui indiqueriez également des compétences à observer, pour les améliorer. 

Pendant la réunion

Notez le Mot du Jour, pour l'utiliser dans votre intervention.

Retenez le thème choisi, pour imaginer des sujets d’improvisation proposés.
Ecoutez attentivement les questions. Chacune vous entraîne à l’écoute et à l’improvisation, même si vous n’avez pas à y répondre.

A l’appel de votre prénom, venez au pupitre, et serrez la main du Meneur des Improvisations.
Rendez-lui la parole en lui serrant à nouveau la main à la fin de votre improvisation, avant de regagner votre place.

Pendant votre improvisation 

La question posée déstabilise souvent : elle est inattendue, par définition. 
Ne lui résistez pas en pensant « je ne sais pas, quelle malchance, etc. ». 
Pour trouver une réponse, vous devez vous concentrer sur la question, vous placer dans sa situation d'un personnage.

Au début :
- Vous avez réfléchi aux sujets énoncés. A votre appel, vous réfléchissez plus. Arrivé au pupitre, vous avez 30 secondes de réflexion supplémentaires (sans signe vers le public) pour trouver une introduction ou une structure. Des petites pauses pendant l'intervention aident à réfléchir plus ou à appuyer vos propos.
- Prenez le temps de regarder le public. Vous pouvez répéter la question, ou la reformuler comme « je n’avais jamais réfléchi à ...».
- Si vous êtes "expert" du sujet, utilisez votre expérience personnelle, vos connaissances.
Si le sujet vous est inconnu, proposez les opinions courantes, l'imagination pour sortir du sujet. 

Pendant :
- Parlez au public et non au Meneur des Improvisations… surtout s’il est derrière vous !
- Essayez de répondre à la question, y compris en reformulant le sujet.
- Donnez votre opinion, votre avis personnel. Plus vous serez passionné par votre réponse, plus le public vous suivra.
- Faites des liens avec les interventions précédentes si les sujets s’y prêtent.
- Si un sujet vous laisse muet, ce n’est qu'un jeu de circonstances, dont l'explication crée un échange avec le public.

A la fin :
- Trouvez une conclusion forte. Une fois dite, même si vous avez une meilleure idée, restez sur votre première conclusion : des rebondissements perdent le public qui ne sait pas quand vous avez fini.
- Ne vous excusez pas. Laissez le public vous apprécier, quelles que soient vos défauts.

Surveillez votre temps ! Ajustez le développement du sujet afin de terminer à temps.
Au signal jaune, préparez-vous à amener votre conclusion.
Même si vous avez beaucoup d’idées, énoncez la conclusion dès que le signal rouge est indiqué.

Après la réunion

Demandez à l’Evaluateur des Improvisations les réponses dans votre manuel "Devenir un leader".

Projet 1 : Ecoute et leadership (3 rôles à choisir parmi 4)
Pour valider vos compétences, estimées page 10, votre évaluateur répond à 4 questions page 12 :
* l'improvisateur comprend-il rapidement le sujet ?

* sa réponse prouve-t-elle qu’il a bien compris le sujet ?

* comment peut-il améliorer son écoute ?

* quelles capacités d'écoute a-t-il montré ?

Comments